Archive:

Pourquoi le Pentagone annule le contrat de « cloud » avec Microsoft

Il n’y aura pas de retour du Jedi. Le mégacontrat de 10 milliards de dollars baptisé « Joint Enterprise Defense Infrastructure », passé en 2019 entre le ministère de la Défense américaine et Microsoft afin d’héberger ses données dans le cloud, a été enterré par le Pentagone, mardi.

Le ministère prévoit désormais de se tourner vers plusieurs entreprises pour un nouveau contrat, le « Joint Warfighter Cloud Capability (JWCC) », qui se substituera au Jedi. Mais, sans surprise, Microsoft devrait à nouveau être choisi par le ministère tout comme… Amazon, préalablement écarté, et qui avait porté l’affaire devant les tribunaux. Il s’agit en effet des deux seuls groupes actuellement « capables de répondre à ses besoins ». Les deux leaders incontestés du cloud mondial, dont l’un clamait avoir été injustement éloigné. Lire la suite

Show Buttons
Hide Buttons